799, boulevard Forest, Val-d’Or (Québec) J9P 2L4
Tél. : 819 825-4220   Téléc. : 819 825-5305
 
 
Accueil   >   Actualité   >  

La Commission scolaire engagée pour l'environnement

Lundi 12 mars 2018

VOIR LA PIÈCE JOINTE

En 2017-2018, la Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois (CSOB) a entrepris un projet majeur d’efficacité énergétique. Les mesures implantées généreront des économies d’énergie annuelles de près de 570 000 $ et permettront une diminution des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 1 363 tonnes, ce qui correspond au retrait de 606 voitures de la circulation.

 

Pour réaliser ce projet, la CSOB a investi 9,6 M$ et a bénéficié de subventions totalisant 2,4 M$ provenant du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, de Transition énergétique Québec, d’Hydro-Québec et d’Énergir.

 

Plusieurs mesures sont implantées dans les 23 bâtiments de la CSOB par la firme Ecosystem. L’optimisation des réseaux de chauffage, l’aérothermie, la récupération de chaleur et la conversion de l’éclairage sont les principales interventions. Le projet est aussi l’occasion de remplacer 28 systèmes de chauffage.

 

Grâce à l’amélioration des conditions ambiantes, de l’éclairage et de la qualité de l’air, nos élèves et notre personnel profiteront d’un environnement scolaire plus confortable. Une campagne de sensibilisation leur apprendra quelques gestes simples et écoresponsables à poser pour contribuer aux efforts énergétiques de la CSOB et, plus largement, de la société.

 

« Pour le conseil des commissaires, ce projet en efficacité énergétique permet de positionner la Commission scolaire comme acteur écoresponsable sur son territoire et contribue à la formation de citoyens actifs et engagés pour l’environnement. Les économies réalisées sont garanties contractuellement par la firme Ecosystem et seront réinvesties en services aux élèves », a indiqué la vice-présidente de la Commission scolaire, madame Janik St-Pierre.

 

« C’est un projet majeur qui touche non seulement des travaux d’amélioration des bâtiments, mais qui vise également un changement d’habitudes, en posant des gestes écoresponsables. Pour nous, c’est un projet très mobilisateur », a affirmé Patrick Lortie, directeur du Service des ressources matérielles et de l’approvisionnement de la CSOB.

 

« Le projet de la CSOB illustre bien les avantages que l’alignement des intérêts amène au niveau contractuel. En plus de la performance énergétique et des économies générées, le projet a été l’occasion de répondre à un important besoin de maintien d’actifs. On a remplacé plusieurs équipements, tels que les chaudières, les unités de refroidissement et les équipements de contrôles dans les écoles. Et tout ça, avec la collaboration d’une équipe technique locale dédiée et compétente », a souligné Pierre Janssen, directeur de projets chez Ecosystem.